Et si on n'avait que des pensées positives

Ne serait-ce pas merveilleux de n'avoir que des pensées positives ? D'être capable de se libérer instantanément des pensées négatives lorsqu'elles surviennent ?

En effet, cela nous rendrait la vie plus facile, mais c'est peut-être seulement du domaines des rêves. Et bien non, bonne nouvelle, il existe des méthodes pour y parvenir. Bien sûr, ce n'est pas toujours parfait, les ruminations parviennent parfois à se frayer un chemin dans notre esprit, mais globalement, on est de façon permanente en mode positif. Vous souhaitez en savoir plus ? L'essentiel est résumé dans notre article d'aujourd'hui. Bonne lecture !

Accepter notre pensée pour mieux la modifier

Tout d'abord, il faut savoir que nous aurons toujours des pensées négatives. C'est la vie, c'est ainsi, pas moyen de faire autrement. Les royaumes merveilleux où tout est beau et paisible sans jamais aucun souci, ça n'existe que dans les films. Donc, on s'y attèle, on rassemble notre courage, on s'intéresse à ces fameuses pensées négatives et on se prépare à les faire disparaître de notre existence dès qu'elles pointent le bout de leur nez.

Pour mieux s'en débarrasser, il est important de bien savoir ce que sont ces ruminations. Ce sont des pensées négatives qui viennent automatiquement dans notre esprit parce qu'elles ont l'habitude de s'y trouver.

Prenons un exemple pour clarifier cette information. Lorsque l'on est en voiture, la première fois que l'on prend un nouvel itinéraire, on est très attentif à tout, on ne roule pas très vite, on analyse chaque élément. La deuxième fois, on va déjà un peu plus vite. Et si on prend le même chemin pendant des mois, voire des années, à la fin, on ne remarque plus rien, on fonce, on est comme en pilotage automatique.

Et bien, c'est exactement pareil pour nos pensés. Ces vieilles histoires que l'on ressasse depuis l'enfance ou l'adolescence connaissent le chemin de notre esprit par cœur et s'y faufile incognito.

Mais aujourd'hui, on va leur porter attention et on va les faire changer de direction. Bien sûr, ça ne va pas se faire en quelques instants, mais avec un peu de patience et de persévérance, c'est tout à fait possible.

Nos pensées ne sont que des pensées (un homme de dos regarde un mur sur lequel sont affichés des documents, des images, des schémas).

Qu'est-ce qu'une pensée ?

Avant d'aller plus loin, regardons de plus près ce qu'est une pensée. Avec un peu de recul, on voit vite qu'une pensée, ce ne sont que des mots après tout, des mini scénarios que l'on invente dans notre tête, une petite voix qui nous raconte des choses.

Donc, un premier exercice tout simple consiste à ajouter ''Je pense que'' devant chacune de nos pensées négatives. ''Je suis moche'' devient ''Je pense que je suis moche'' et déjà on voit poindre la suite de la phrase... ''mais peut-être que je ne le suis pas vraiment''. Ou bien ''Mes collègues sont nuls'' qui devient ''Je pense que mes collègues sont nuls'', et là encore, on ouvre la porte à... ''mais peut-être qu'ils font de leur mieux'' ou ''mais peut-être n'ont-ils pas les bonnes informations'', etc, etc.

Un monde de possibilités s'ouvre à nous et c'est déjà un grand pas dans la bonne direction.

Se débarrasser du négatif

Comme nous le disions plus haut, le processus de la pensée positive ne va pas s'effectuer en quelques secondes, il faut bien savoir que cela prend un peu de temps et qu'il faut procéder par étapes. Ainsi donc, les exercices où l'on répète plusieurs fois des choses positives n'ont aucune utilité si on s'en tient uniquement à ça.

Un premier stade est de nettoyer nos pensées de tous les termes négatifs qu'elles comportent. Ainsi, on ne dit plus : ''Mes collègues sont nuls'', mais ''Mes collègues pourraient être mieux'' ce qui amène déjà la possibilité d'envisager des solutions pour que la situation s'améliore. De même : ''Je suis moche'' devient ''Je voudrais être plus belle'' et là encore, cette formulation laisse place à la possibilité de devenir belle.

Mais, je vous entend déjà dire ''oui, okay, mais puisque je ne suis pas belle, ...''. Et là je vous renvoie au premier exercice afin de vous inviter à dire : ''Je pense que je ne suis pas belle''. Et là déjà, vous venez de mettre en doute cette pensée qui trouve son chemin dans son esprit depuis si longtemps.

Changer son état d'esprit

Grâce aux deux exercices des paragraphes précédents, nous parvenons peu à peu à modifier notre esprit et à nous placer dans une situation où nous avons une autre perception des autres et de nous-même. Il nous reste ensuite à insuffler cette nouvelle façon de voir les choses dans notre quotidien. Il est important que cette nouvelle philosophie de vie se retrouve dans nos actions et apporte un réel changement, sinon, ce ne sont là que des pensées qui tôt ou tard vont venir s'ajouter à nos autres pensées et créer un magma de pensées ce que nous ne souhaitons pas.

Donc, si l'on reprend nos deux exemples : la beauté et les collègues. Que va-t-il se passer de concret ? Nous en sommes donc au stade des phrases : ''Je pense que mes collègues pourraient être mieux'' et : ''Je pense que je ne suis pas belle''.

Dans le premier cas, si vous entrez dans le bureau desdits collègues en leur disant cela, ça ne se passera peut-être pas très bien. Ils vous répondront sans doute de leur côté quelque chose du type : ''Nous aussi, on pense que tu pourrais être mieux ! ''. Et ce sera un échec. Non, il y a une autre étape à franchir pour se placer dans une situation vraiment constructive : apporter des éléments, des moyens de faire en sorte que les personnes voient votre intervention comme un apport positif, un partage de solutions, et non une agression.

Même chose en ce qui concerne la beauté. Il faut se poser des questions et faire des propositions en vue d'un changement.

À partir de là, le sujet devient très personnel, car nous sommes tous différents et nous avons tous des collègues particuliers, il est donc impossible de formuler des solutions clés en main pour tout le monde. Mais, nous pouvons tout de même vous donner quelques pistes de réflexion... et d'action !

Souriez à la vie ! (portrait d'une jeune femme qui a un large sourire)

Passer à l'action

Dans le domaine de la pensée positive, on fait une grande place au sourire. Pourquoi ? Parce qu'il est contagieux !

Si quelqu'un vous sourit, vous souriez en retour, c'est ainsi, c'est un cadeau de la vie, il n'y a rien à expliquer, juste à en profiter. Donc, dans toutes vos interactions avec les autres ou avec vous-même, souriez. Non, bien sûr, pas en permanence, car cela vous donnerait un air vraiment étrange, mais abordez toujours la vie avec le sourire, ce petit détail change tout. Vous verrez. Et qui dit sourire contagieux, dit aussi bonne humeur, les deux sont liés, l'un attire l'autre et vice-versa.

Si l'on transpose cela à nos deux situations/exemples, il nous faut parler de la perception que l'on a des autres et d'un ''problème''.

Dans le domaine professionnel, la perception que les autres vont avoir de votre intervention va dépendre en grande partie de la façon dont vous aller communiquer. La communication est primordiale et le timing.

Arriver un vendredi en fin de journée avec vos grands projets de changements via un mail n'est pas vraiment le chemin de la réussite ! Bien sûr, nous caricaturons ici, mais vous saisissez notre propos : choisissez le bon moment, attendez la bonne opportunité pour apporter vos idées et faites-le de manière conviviale... et avec le sourire ! Atteinte de votre objectif garantie.

Et en ce qui concerne votre beauté, il s'agit là aussi de la perception que vous avez de vous-même. Et dans ce domaine, la méthode est simple : le positif se voit.

Vous avez certainement déjà entendu des phrases du type : "elle rayonne", ''elle dégage une telle aura, elle est superbe'' et cela n'a rien à voir avec des attributs physiques. Non. Cela est en rapport direct avec les pensées positives qui se trouvent en vous. Face à un événement, au travail ou à la maison, c'est ce qui est contenu à l'intérieur de nous qui va se manifester et c'est pour cela qu'il faut cultiver ce positif en nous, qu'il faut développer cette confiance en nous, pour que cela devienne un mode de vie à part entière.

Les liens entre pensée positive et bien être

Une fois que l'on commence à introduire la pensée positive dans nos vies, les choses ne font que devenir de plus en plus simples au fil du temps, car il y a un véritable effet ''boule de neige'', le positif attire le positif et peu à peu on voit le stress diminuer, le sommeil s'améliorer, nos objectifs se rapprocher et le moral est (presque tout le temps) au beau fixe.

Le bien être s'installe dans notre existence, littéralement. On est bien. Dans notre corps et dans notre esprit.

Est-ce cela le bonheur ? Peut-être. Mais peu importe à vrai dire, car après tout le ''bonheur'' n'est qu'un mot, une pensée. Et ce qui compte, ce sont les émotions !

Nos autres articles